La cryogénie

La cryogénie

Décontaminer les équipements industriels souillés par un incendie (dépôts de suies…), éliminer les tâches de corrosion, assurer l’entretien des machines électriques : ces travaux sont très techniques, longs et onéreux. Pour répondre à toutes les contraintes, Polygon France a choisi un process de nettoyage et de décontamination précis, écologique et rapide : la CRYOGENIE.

Cette méthode permet d’intervenir sans eau, ni détergent, ni désassemblage de la chaîne de production.

Comment ça marche ?
Des particules de CO2, sous forme de glace (aussi appelées « pellets de glace »), sont projetées par de l’air comprimé à très haute vitesse sur les surfaces à traiter.
La décontamination cryogénique est la résultante de 3 effets : l’effet d’impact,
le choc thermique et l’effet de souffle.
L’effet d’impact est provoqué par le choc du pellet sur la surface. Le choc thermique est dû à la différence de température entre la glace carbonique, projetée à -78° et le support. Quant à l’effet de souffle, il est créé
par la sublimation : le volume de gaz généré par la glace est ainsi multiplié par 600.
L’association de ces 3 facteurs permet de créer des micro fissures sur les résidus, de pénétrer la saleté jusqu’au support, de la disloquer, pour la faire disparaître complètement.

La cryogénie est un procédé écologique qui ne déforme pas et n’endommage pas la surface à nettoyer ou à décontaminer. Elle n’implique pas de coûts additionnels de nettoyage, ni de retraitement des déchets.

Cryogénie